NECROLOGIE

Ernest CHEUGWA NGOKOAHNESE et toute la communauté BANGOU de FRANCE et d’EUROPE ont la douleur de vous annoncer le décès de leur frère Ernest CHEUGWA NGOKO des suites d’un tragique accident de circulation, survenu le 11/02/2013 vers 6h45.

Dans l’attente du programme des obsèques, nous nous joignons à la famille proche pour partager cette consternante douleur.


Commentaire

NECROLOGIE — 4 commentaires

  1. Gone too soon!!!

    Ernest nous a quitté trop tôt. Comment t’oublier? Comment oublier le Maire de Paris? Comment oublier notre bien aimé Président? Comment oublier la clé du succès des fêtes de l’AHNESE?
    Notre communauté Bangou perd en toi un fervent adhérent, un animateur brillant et un notable convaincu de la nécessité de conserver nos racines ancestrales.
    Repose en paix cher frère.
    J’ai une pensée pieuse pour tes trois charmantes petites filles et ton épouse Pierrette à qui je souhaite beaucoup de courage.
    Tu nous manqueras à jamais………….

  2. « Gars » ton appellation préférée pour désigner tes amis , tu nous quittes sans crier gare , nous aurions aimé te témoigner notre reconnaissance pour tes innombrables services, pour ta disponibilité , en t’assistant sur un lit d’hôpital, en te voyant sur un fauteuil roulant , non pas dans un cercueil ; à qui nous nous adresserons désormais? Notre amertume est profonde, tu laisses un vide que seuls les souvenirs imortaliseront ton existance ; toujours disponible et devoué dans toutes les tâches., Tu pars sans dire adieu ,Le village Bangou à travers l’Ahnese dont tu fus notable par ta bravoure perd un fils qui a toujours œuvré pour son développement ; les lamentations et les mots ne suffiront pas pour te dire ADIEU que DIEU tout puissant illumine ton âme et que tu reposes en paix.

  3. Encore appelé Maire de Paris, Ernest s’est illustré par son intérêt dans des actions associatives sur la Place parisienne. c’est ainsi qu’il apportait sa contribution de quelque manière que se soit à toutes les associations camerounaises.
    Toujours disponible il n’avait pas de limitation dans son temps pour se rendre utile, et agréable à la clé.
    Ancien Président de l’association des BANGOU à Paris AHNESE, notable de la communauté BANGOU, c’est avec beaucoup de passion qu’il a assumé ces tâches.
    Ernest, tu nous quittes aujourd’hui, brutalement. C’est la volonté du Seigneur, rendons lui grâce. C’est la manière de quitter qui fait mal. Oui, tu nous a été enlevé comme un voleur vient à pas feutrés pécher sa proie. A l’aube de ce temps Pascal, nous nous tournons vers le Seigneur et lui demandons PARDON. Fasse-t-il que ton âme repose en paix, en attendant notre tour.
    G.FONGA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *