Funérailles annoncées du Chef Supérieur BANGOU

Sa Majesté TAYO II pendant une de ses visites en France

Sa Majesté TAYO II pendant une de ses visites en France

Depuis le 16 novembre 2018, Sa Majesté Marcel TAYO II n’est plus.
Depuis 1979, Il succède à son père DJOMO Christophe. Il règnera ainsi jusqu’à la veille de ses quarante ans de pouvoir, anniversaire dont la préparation était en cours, étant donné que cette longévité de règne était sans précédent dans Bangou.

L’homme, grand rassembleur et entrepreneur de tout genre, durant son règne a eu pour leitmotiv de rehausser l’image du village Bangou. Sa disparition brutale plonge tout le village dans la tristesse et l’émoi.
Néanmoins ne dit-on pas que « le Roi est mort, vive le Roi »? Ou que « le Roi ne meurt jamais »?
Mais, tout préalable en pareille circonstance veut que l’on annonce et fait officiellement les funérailles du Chef Supérieur.
Ces deux évènements sont prévus le lundi 28 novembre 2018, correspondant au jour hebdomadaire traditionnel NZENJOUOH.
Il est à noter néanmoins que ces évènements à la fois rares et intéressants par leur richesse culturelle, se préparent en fond d’une crise de succession à la tête de la Chefferie supérieure, sous-tendue par une crise institutionnelle qui sévit dans Bangou depuis plusieurs dizaines d’année.

Ce jour, comme dans toute Chefferie Supérieure Bamiléké, est important dans toutes ses ponctuations.
On verra en plus des évènements concernant les funérailles à proprement parlées, l’arrestation du nouveau Chef, puis sa conduite vers le Lah-kep pour son initiation qui durera neuf (9) semaines traditionnelles soient soixante douze jours (72). Oui la semaine traditionnelle compte 8 jours

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
GFNzefieuh Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nzefieuh
Invité

Vivement le 28/01/19,et que notre (père ) Majesté reçoive les obsèques dues à son rang.
De son accession au trône en 1979 , il était un travailleur infatigable ; qui a inculqué l’ esprit de l’effort à son peuple. D’ou Le développement de ce beau village , la stabilité pour laquelle il a œuvré pendant tout son règne en assurant la sécurité et l’integrIte de notre beau village. Au front à chaque attaque , il reste un modèle à suivre.
Le lion est rentré dans la forêt ………..

GF
Invité
GF

Bonsoir Président
Au moins toi tu suis et essayes de faire vivre le site. Sil pouvait en être de même pour tes adhérents!!